The Strain : « La lignée tome 1 » de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

 

Beaucoup ont découvert The Strain à travers la série télé. Rien d’étonnant à ce qu’elle soit tirée d’un roman fantastique. Et heureusement pour la série Guillermo Del Toro et Chuck Hogan sont les auteurs de l’œuvre originale, mais également les créateurs et producteurs du show.

 

The Strain en livre c'est encore meilleur !
The Strain la trilogie ‘La lignée – La chute – La nuit éternelle »

The Strain :  livre VS série

Pour ma part j’avais déjà dévoré les bouquins avant l’arrivée des affreux vampires sur le petit écran. J’étais tout émoustillé par la nouvelle, mais j’ai tendance à préférer l’histoire telle que je l’ai connue en parcourant avidement les pages entre mes doigts fébriles.

Bien que Setrakian s’est avéré fidèle à l »image que je m’en faisais, je n’ai pas ressenti l’effroi que m’ont provoqué les terribles rebondissements du tome 1. Alors vous allez me dire :  » oui, mais tu es un amateur de ce genre de littérature et pas de séries…  » Détrompez-vous je suis aussi un dévoreur de séries télé (parfois plus que je ne voudrais). Mais même si j’apprécie The Strain, il m’a manqué cette tension qui – une fois le livre délicatement reposé sur la table de chevet – me faisait regarder deux fois derrière la porte ou presser le pas pour atteindre les toilettes dans la pénombre. Je suis sûr que vous voyez de quoi je parle !

 

The Strain oui, mais la trilogie de livres fantastiques encore plus !

Tout ça pour vous dire qu’il ne faut pas se limiter à la série, mais plonger vous dans l’horreur du livre original. Découvrez les détails qui ont mené New-York à sa perte et partez à la chasse au Strigoï !!

Le pitch :

Un avion se pose à l’aéroport international JFK à New York mais ni l’équipage ni les passagers ne répondent. À bord, presque tous les passagers sont morts sans la moindre trace de traumatisme ou de lutte. On dénombre quatre survivants. Ephraim Goodweather et son équipe d’épidémiologistes doivent rapidement établir l’origine de ce drame avant que la population ne cède à la panique. Le soir même, les deux cents cadavres disparaissent de la morgue pour se disperser à travers la ville. La menace la plus terrible est en marche et plane sur New York. Ephraim, accompagné du mystérieux Setrakian et d’un petit groupe essaient de s’organiser. C’est la survie de l’humanité entière qui est en jeu…

En attendant d’ajouter un avis plus détaillé sur cette trilogie, j’espère avoir mis en appétit ceux qui auraient loupé la série The Strain ou les autres qui seraient intéressés par les romans.

 

La coloc des super héros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *